Les statistiques agricoles

Pourquoi des statistiques pour l’Agriculture en Afrique ?
L’agriculture peut se comprendre facilement comme l’ensemble des travaux transformant le milieu naturel pour la production des végétaux et des animaux utiles à l’homme. De cela, il est peut-être inopportun de penser qu’avoir des statistiques ou des données permettraient d’améliorer la récolte ou les mises bas au niveau de l’élevage. Surtout dans le contexte où l’Afrique est considéré comme un grenier naturel.
L’agriculture représentante pour l’Afrique l’un des secteurs qui emploi la majeure partie de la population active. Elle contribue pour plusieurs pays une part non négligeable du Produit Intérieur Brute (PIB). Mais vu son importance, il est très souvent difficile de comprendre que dans plusieurs pays, l’agriculture, un secteur majeur de la plupart des économies africaines et représentant la principale source de subsistance pour une large partie des ménages du continent ne dispose pas de données chiffrées.
Ainsi, disposer de données pourraient être à l’origine d’une reconfiguration des équilibres au sein des filières agricoles. Il est impératif de s’interroger sur cette reconfiguration afin d’éviter un nouveau déséquilibre, cette fois ci autour de la chaîne de traitement des données.
Nous vous reviendrons dans la suite de cette chronique sur l’importance des statistiques agricoles en Afrique.